facebook

0623770314
Mon panier
Aucun article
>
logo-www.lamesdelouest.com
» Quel acier pour votre lame ?

Quel acier pour votre lame ?



Le choix du type d'acier pour votre lame dépendra de différents critères tels que l'esthétisme, le pouvoir de coupe ou encore la facilité d'entretien.

 

Vous retrouverez cette spécificité dans le descriptif de chaque couteau du site.

 

1/ L'acier dit "au carbone", parcequ'il possède un taux de carbone élevé, est l'acier des couteaux de nos grands-pères. Souvenez-vous de l'opinel qui dormait dans une poche, vous vous rappelez de la couleur de la lame ? Un brun qui tire parfois vers une couleur rouille, et bien celà est dû à l'oxydation de ce type d'acier. Ces lames demandent donc un soin tout particulier apporté à l'entretien, pas de lavage à l'eau et graissage régulier.

Alors pourquoi s'embêter me direz-vous ?  

D'une part par "purisme" et esprit de tradition et d'autre part parcequ'il offre des qualités de coupe et d'affûtage excellentes.

Dans cette catégorie d'aciers j'utilise du XC75.

 

 

2/ L'acier inoxydable dit "inox", qui est très certainement celui de la plupart des couteaux que vous possédez, offre une facilité d'usage très confortable. Il est stable dans le temps et garde un aspect neuf longtemps mais s'affûte moins facilement que le carbone. Ce dernier point tend cependant à disparaitre de par l'évolution des matériaux. En effet aujourd'hui les inox de qualité utilisés en coutellerie ont des qualités de coupe et d'affûtage qui se rapprochent des carbones.

Pour ma part j'utilise soit de l'Alenox X46 Cr13 soit du 14C28.

 

 

 

3/ Le Suminagashi VG10 qui est d'origine Japonaise, est un acier composite ou dit "damas" car il est composé de plusieurs types d'aciers. En l'occurence deux, une âme centrale en VG10 recouvert de chaque côté par 33 couches d'acier inoxydable. La haute teneur en carbone du VG10 apporte dureté et tranchant et les couches d'inox quand à elles confèrent à la lame souplesse et protection contre l'oxydation.

Les lames en "Sumi" sont parfaitement reconnaissables car lorsque l'on creuse les émoutures (le biseau) des lignes parallèles se dessinent, elles correspondent aux couches d'inox. Ces dessins sont ensuite révélés (accentués) à l'aide d'un processus chimique que j'exécute avant d'assembler mes couteaux.

C'est l'association parfaite de la qualité et de l'élégance

 

 

 

4/ L'acier damassé dit "Damas" est aussi un composite constitué de plusieurs nuances d'acier soudées et forgées pour obtenir des motifs plus ou moins complexes, ainsi que des qualités techniques alliées telles que souplesse et résistance.

Le principe de fabrication consiste à souder à la forge différents matériaux afin de constituer une trousse (un lingot) qui sera ensuite repliée sur elle-même plusieurs fois selon des techniques spécifiques afin de créer des motifs géométriques.

Ses dessins sont ensuite révéles à l'aide de divers procédés chimiques.

A l'instar des différents types d'aciers décrits plus haut, il existe des Damas carbone et des Damas inox (Damasteel) qui se différencie par leur capacités de coupe, leur esthétique ou encore leur résistance à l'oxydation.